Mar
28
Classé dans (Activités) par admin le 28-03-2020

Vous trouverez ci-dessous vos états d’âme, réflexions, rêves ou blagues postées en cette période de confinement

 

Pour ajouter une petite bafouille, rédigez votre texte dans la fenêtre “commentaire” en bas de cette page et de “postez”. Il devient alors visible par tous ceux qui cliquent cette rubrique.

Pour faire de la place et rendre cette rubrique plus lisible, les recettes et infos culture et patrimoine sont désormais déplacées dans la rubrique “contributions” dans le bandeau horizontal.

Cette rubrique étant limitée à 50 commentaires, vous retrouverez les plus anciens dans la rubrique “Arbre de l’amitié”

 

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

Commentaires

La Balme le 31 mars, 2020 à 20 h 41 min #

Bonsoir,
petite réflexion en synthèse d’échanges que j’ai eus avec ma moitié cloitrée en appartement.Demain, je me tais, c’est le 1er avril et Google, lui-même, a décidé de respecter le sérieux de la situation, c’est peu dire.
Donc, tout est parti du magnifique texte de Mme Serreau où elle parle des “footeux”. Peu après la n-ième lecture de ce texte, j’entends à la radio la complainte du club de foot contraint de faire appel au chômage partiel et autres énormités sur ces jeunes capricieux qui sont malheuresuement des idoles pour une partie de notre jeunesse. Je n’en dis pas plus sur ces “informations”, étant de nature allergique avec des poussées d’eczéma.
Un petit mot à mon épouse sur la base de “panem et circenses”. J’avais en tête la citation dans Astérix, mais également dans les “Lettres Latines”, le livre des latinistes en herbe, dans la satires. Après recherche, dans le livre puis sur le net, je retrouve le copain Juvénal, le livre 10 de ses satires et le passage ad hoc.
Je vous en passe une traduction en vers de 1842 dans laquelle j’ai retrouvé les quelques bribes que j’&vais déchiffrées dans le texte latin.
“Depuis qu’avec dédain foulant aux pieds nos droits,
Les grands au champ de Mars n’achètent plus nos voix,
Qu’importe de l’état le calme ou les orages?
Ces Romains si jaloux, si fiers de leurs suffrages,
Qui jadis commandaient aux rois, aux nations,
Décernaient les faisceaux, donnaient les légions,
Et seuls, dictant la paix, ou proclamant la guerre,
Régnaient du Capitole aux deux bouts de la terre,
Esclaves maintenant de plaisirs corrupteurs,
Que leur faut-il? du pain et des gladiateurs.”
Comme dit l’autre: toute ressemblance avec un personnage existant est fortuite! L’Empire était décadent en ce début du deuxième siècle de notre ère.

Bonne nuit les petits.


Jocelyne le 31 mars, 2020 à 19 h 25 min #

Jean
Excellente idée!
Je l’avais lu lors de sa sortie et c’est avec un réel plaisir que je récidive.
Quant à moi, je pédale tous les jours sur ma terrasse et c’est bien plus dur que sur la route, car la résistance ne relâche jamais! Pour l’instant, je m’en tiens à 30mn mais j’ai passé aujourd’hui à R2, c’est comme si je montais à Passy.
Ensuite, je pratique 3x/jour, les exercices de cohérence cardiaque, beaucoup moins fatiguant que le vélo!
En dehors de ça, lecture, couture, ordi, réponse aux messages sur WhatsApp, transferts de messages, cuisine…
Je ne vois pas passer les journées!!!
J’espère que vous vous portez tous bien.
Je vais essayer de retrouver des photos d’une partie de la côte nord de l’Espagne pour accompagner le journal de Jean!


Jean le 31 mars, 2020 à 16 h 49 min #

La 1ère année de ma retraite, j’ai eu la chance de parcourir à pied et d’une traite le célèbre Chemin de Compostelle, en partant de Sallanches par la montagne. J’ai rédigé chaque soir mon journal pour ne pas oublier les lieux et les rencontres et transcrire à chaud mes impressions et réflexions.

Quelques mois après mon retour j’ai mis en page et illustré ce journal, que j’ai alors partagé avec ma famille et mes amis d’abord sous forme numérique par mail, puis sous forme d’un livre pour mes proches (également disponible à la médiathèque de Sallanches).

En ces temps de confinement, j’ai pensé que la lecture de ce journal pourrait intéresser certains d’entre vous et permettre une certaine forme d’évasion.

Au moins une douzaine de randonneurs des Amis de Vouilloux ont parcouru ce chemin dans sa quasi totalité, le plus souvent par tronçons. Ils pourront évoquer au fil de la lecture des souvenirs ou anecdotes que leur rappellent certaines étapes.

Vous trouverez le journal dans la rubrique “arbre de l’amitié”. Il est découpé en semaines, 11 au total. Chaque jour je vais alimenter cette page sous forme de feuilleton, semaines après semaines.

Bonne lecture !


Nadine le 31 mars, 2020 à 16 h 45 min #

Hello à tous, juste une info: ma balade de ce matin n’ était que virtuelle… désolé Christine je n’ai pas vu Gabriel..


BOULAY francoise le 31 mars, 2020 à 15 h 02 min #

Merci Gilles, c’est sympa ta carte. J’ai vu jusqu’où je peux aller. On risque de se rencontrer. Attention à la distance…Ne tousse pas en passant à côté de moi.
Nadine fait gaffe, le vélo est interdit pour la promenade. Ça a bien été
précisé.
Depuis dimanche peinture meuble, rangement et tri.Il y aura la queue à la déchetterie quand on pourra ressortir.
Je vais faire un tour de jardin et faire un tableau. J’ai trouvé un modèle sympa.
A bientôt les Amis et essayons de ne pas trop manger de chocolat ….


Christine Piesche le 31 mars, 2020 à 14 h 18 min #

Coucou tout le monde !
Merci Nadine, je pensais beaucoup à Gabriel…qu’était-il devenu ? Parti sous d’autres cieux à la recherche des gens qui l’ont diverti si longtemps ?
Si tu écopes d’une amende, je partage


Gilles le 31 mars, 2020 à 11 h 40 min #

carte de sortie 1km du domicile
https://carte-sortie-confinement.fr
Amicalement


Nadine Bouton le 31 mars, 2020 à 11 h 22 min #

Coucou,
Ce matin, une envie irrésistible, je prend mon vélo, direction lac de Passy. Cette escapade me manque, miroir du mont blanc, ton reflet scintille dans l’ eau bleue limpide , le soleil brille,une journée idéale, calme.peu de monde , quelques chiens promènent leur maître. Tiens un joggeur ,il a belle allure ! Serai – ce Pierre ? .
Et puis voilà Gabriel, pour ceux qui ne connaissent pas Gabriel, c’ est le cygne qui habite les lieux.( petit nom que je lui ai donné lors de nos marche nordique..et ça n’ engage que moi..)
J’ aime bien Gabriel. Étrange, pourquoi l’ ai-je appelé Gabriel ? Un hasard, l’ange Gabriel, messager des dieux annonçant la bonne nouvelle, que va-t’il m’ annoncer ce matin ? message d’ espoir, de renouveau, nous voilà en avril demain , et mars dieu de la guerre s’ en va..
Pour l’ instant, c’ est ce qu’il y a dans mon sac à dos qui l’ intéresse, un peu de salade, j’ ai toujours de la salade dans mon sac à dos..deux coups de bec et là voilà hachée menue. Il va et vient, non je n’ en ai plus , alors il me toise de son œil brun profond, majestueux, il me jauge, me juge, puis dédaigneux où dépité, s’ éloigne tranquillement.
Plus loin les canards et les foulques s’ en donnent à cœur joie, on entend qu’ eux, oui le printemps est bien là.


Carole le 31 mars, 2020 à 10 h 16 min #

Coucou les p’tits loups,

Comment ça va ce matin…ne faites pas comme moi, j’ai voulu retrouver ma frange et du coup, je porte mon bonnet.

Bob le bricoleur se motive pour continuer a rénover notre four a pain. pour éviter que la fumée sorte àtravers les pierres!
Daté du 23 mars 1820, on a fêté ses 200 ans.on fera les pizzas cet été, italien oblige.

Lilou dans toute sa splendeur hier aprem qui a voulu suivre le cours de maths a la télé, à vite eteind car le prof était moche..

Sinon, moi ça va, mes yeux m’en font voir de toutes les couleurs, pas facile travail-ecran mais je vous donnerai des news*. Bisous caro


Martine Boufflers le 31 mars, 2020 à 9 h 30 min #

Avis aux amateurs de chocolat (certains randonneurs y sont accros, n’est-ce pas !!).
CE produit est un luxe en cette période d’austérité puisque la TVA appliquée est de 20%. Les seules denrées de première nécessité que l’on devrait acheter sont à 5%. Regardez-y de plus près et “planquez” vous avant de vous ruer sur la première tablette Lindt ou Milka qui vous tente.
Paradoxalement, le chocolat est excellent pour le moral. Il devrait être distribué gratuitement en ce moment. Riche en magnésium relaxant et autres vitamines, c’est un antidépresseur naturel à croquer sans culpabiliser. Il peut nous aider à passer la crise sereinement.
Adoptez juste la bonne quantité (le noir est préférable) … si vous voulez renfiler vos pantalons de rando au moment du déconfinement.
Pas très philosophiques ces conseils mais ne vous privez pas de ces petits plaisirs, c’est tellement réconfortant. A plus tard, les Amis


Jean le 30 mars, 2020 à 23 h 48 min #

J’ai mis dans ”l’arbre de l’amitié” les 2 textes de Jocelyne : celui de Coline Serreau ainsi que la lettre d’Annie Ernaux.
J’ai également ajouté un texte que m’a envoyé Alice : “et après?”


Françoise Montessuit le 30 mars, 2020 à 19 h 54 min #

J’ai entendu, et lu celui de Coline Serreau…
Puissent tous ces appels à inventer un monde plus juste après ce bouleversement soient entendus, qu’on ne reparte pas après comme s’il ne s’était rien passé!
Tous, on y veillera !!


BIDOT Maïté le 30 mars, 2020 à 17 h 45 min #

Magnifique le texte de Madame Serreau, combien de gens qui ont plus pignon sur rue que nous pourrait en écrire, en espérant qu’une petite goutte d’eau ébranlerait nos dirigeants.


BIDOT Maïté le 30 mars, 2020 à 17 h 28 min #

Suite aux histoires paysannes de Jean Paul, à Seyssel où certains d’entres nous ont rendu visite, deux paysans se rendaient au Tribunal de Petite Instance, situé en face la maison de ma grand mère, dans les années 1930, parce que la chèvre de l’un avait brouté la luzerne dans le champ de l’autre et celui ci réclamait réparation
Le propriétaire de la chèvre pour se défendre s’adressa en ces termes au Juge
“Mr le Juge, imaginez que vous soyez une chèvre, vous verriez un beau champ de luzerne vous n’auriez pas envie d’en prendre un bocon”
et le juge de répliquer
“mais c’est que je ne suis pas un chèvre”
Le proprio de la chèvre dû quand même payé, ce qui n’a pas dû faire deux amis.


La Balme le 30 mars, 2020 à 16 h 49 min #

Message URGENT suite à l’infox de Babette.

ATTENTION, mâles de cette noble assemblée, et surtout Georges: cette femme est dangereuse. Elle propose un bilan sanguin via une simple analyse visuelle d’urines, en fait d’anatomie masculine si on lit bien.
Donc, Georges (et les autres) si tu as du sang dans les urines, a fortiori si tu pisses le sang, en pas se fier à elle. Ce texte n’est pas digne de l’Académie de Médecine mais plutôt des académies d’études de nus qu’elle a dû trop fréquenter (à quelles fins?).
Je caresse l’espoir qu’elle n’a jamais enseigné la biologie!

Bisous, Babette!!


janine le 30 mars, 2020 à 16 h 08 min #

ça y est j’ai trouvé d’où venait ce petit air de trompette chaque soir lorsque je me trouve sur mon balcon.Je me joins à toi Carole avec mes simples appaudissements je n’ai pas de trompette par contre il y a une grande animation venant de vouilloux je pense que Rose doit y mettre toute son ardeur.


Jean-Paul Pezet le 30 mars, 2020 à 15 h 21 min #

Oups, Mme Serreau. Qu’en termes rugueux, choisis mais justes, ceci est dit. Merci.

Attisons la petite flamme de l’espoir en des lendemains meilleurs!
(J’viens d’allumer mon feu, c’est ce qui doit m’inspirer?)


La Balme le 30 mars, 2020 à 15 h 10 min #

Copacave (Christine complètera). Il s’agit d’un surnom pas très élogieux donné aux êtres habitant Cordon – XVIII ou XIX ième siècle, suite à des respects de limites d’alpages avec La Giettaz et Saint-Roch; des procès ont même eu lieu, j’en ai la trace dans certains vieux papiers. Toujours est-il que les dits individus, considérant que des bêtes sont allées paître sur des terrains leur appartenant, ont eu le bon goût de couper la queue dudit bétail. Selon certains il s’agissait de chevaux, selon d’autres de vaches. J’opte plutôt pour les bovins; je n’ai pas trace de mise ne pâture d’équins plutôt utilisés aux travaux des champs et autres transports. Christine, ton avis?
Depuis lors on est très fortement fâchés avec ces êtres dits humains et honte dans la famille lorsque unetelle ou untel rejoignait untel ou unetelle au pont des Amours.
Encore vers le milieu du XX ième siècle, des injures s’échangeaient entre jeunes des hauts de Saint-Roch vers les hauts de Cordon. Mon père en a fait partie!
Rien à voir, à ma connaissance avec les conscrits.


Michèle boillon le 30 mars, 2020 à 15 h 05 min #

je m’adresse aux personnes du dessin jespere que vous avez dessiné aujourd’hui car c’est lundi n’oublier pas le cours en plus en se moment on peut y passer toutes les semaines que l’on veux pour terminer et même le finir au bout de plusieurs heures puisque on est à la maison. a tous très bientôt j’espère et bons dessins


luc veuillemenot le 30 mars, 2020 à 14 h 33 min #

hello les amis je viens de rentrer de promenade avec mon toutou mais non mon loulou il etait tout content pour me remercié plein de calins voila tout se passe bien gros bisous evelyne dit liline


Babette le 30 mars, 2020 à 14 h 31 min #

Objet: IMPORTANT bilan sanguin ..
En raison des restrictions économiques drastiques imposées par le Gouvernement
au Ministère de la santé … les frais d’analyses d’urines ne seront plus remboursés
aux patients hommes !

La Sécurité Sociale vous demande, Monsieur, de procéder vous-même à une analyse simple et
gratuite, avec lecture immédiate des résultats :
Pour cela : “ Sortez uriner dans le jardin et observez … ”
Si les fourmis viennent boire…… =Diabète. >
Si vous pissez sur vos pieds…… = Prostate. >
Si en pissant le jet zigzague……..= Parkinson.
Si sous l’effet du froid, la petite vapeur qui monte sent le grillé….= Cholestérol. >
Si au moment de secouer le zizi vous avez mal au poignet……= Arthrose. >
Et si en retournant à la maison vous avez encore la zigounette en dehors du Pantalon……..= Alzheimer. >

C’est pas compliqué bon sang !!!!


Babette le 30 mars, 2020 à 14 h 29 min #

Recherche emploi : enseignante sans travail, je cherche un emploi dans le milieu agricole. Je n’ai aucune expérience réelle dans l’agriculture mais j’ai côtoyé très régulièrement des chefs d’établissement totalement dans les choux, des élèves qui racontaient des salades, fait des cours qui étaient de véritables navets, enduré des réformes à la noix. Mon ministère me prend très souvent pour une poire, j’ai souvent fait le poireau devant mon ordi. J’ai aussi de grandes qualités pour faire des rangs d’oignons super bien alignés. Je pense donc avoir certaines compétences pour venir vous aider vu que je glandouille rien. Les pruniculteurs devraient fortement étudier ma candidature pour la fin de l’été car je travaille aussi pour des prunes et malgré tout je garde la pêche. Je ne serais pas contre mettre un peu de beurre dans mes épinards vu que suis fauchée comme les blés. Par contre je refuserai toute proposition pour les radis…je n’en ai jamais eus.
Cécile Bagnara, enseignante en vacances d’après sibeth Ndiaye (aidée par Élodie M. pour certaines expressions)


Françoise Montessuit le 30 mars, 2020 à 14 h 25 min #

Anagramme, oui c’était une question ou devinette, comme le point d’interrogation l’indiquait 🙂 dommage tu as déjà donné la réponse.
Sinon, on fait un peu de gym, une petite marche, on lit, mais… pour se creuser un peu la cervelle, on a les messages de la Balme 😀
Dictionnaire obligatoire, ça fait de l’entrainement !!!
Là c’était pour COPACAVES.
Apparemment c’est local…. conscrits de Cordon?
Mais si c’est ça, les 2 adjectifs qui les qualifient ne sont pas très charitables, hein… 😀 😀


La Balme le 30 mars, 2020 à 14 h 08 min #

Anagramme de SOIGNEUR: c’est une question, une devinette ou un mot d’esprit. Dans tous les cas, par les temps qui courent, une solution s’impose: GUERISON.


La Balme le 30 mars, 2020 à 13 h 58 min #

Ça y est, je me les suis coupées …. les tiffes, les douilles !
( Au passage, respect à mes ancêtres, hongreurs, qui exerçaient leur profession en Suisse pendant que la femme accouchait, ici, à Saint-Roch ; pour mémoire : hongre = cheval castré)
Je n’ai jamais apprécié les merlans qu’ils fussent de l’espèce normande ou argotique. Les premiers, je les laisse aux congénères de Figaro, non pas celui de Beaumarchais mais le petit chat du dessin animé Pinocchio. Pour les seconds, j’utilise depuis environ quatre décennies un petit appareil que ma tata Ginette m’avait fait découvrir, afin d’assurer périodiquement un rafraîchissement capillaire.
Certes, et certain(e)s l’auront probablement constaté, le résultat n’est pas d’une esthétique irréprochable. Au moins est-ce rapide, pratique, disponible et économique. Et puis que diable, la vraie beauté est intérieure, n’est-il pas ?
Fi donc de gauloises tresses, point de queue de cheval ou de vache pour éviter de tenter des copacaves dépravés et attardés.
La rigueur capillaire du citoyen romain, avant l’histoire du Rubicon, début de la décadence de l’Empire, est de mise.


Carole le 30 mars, 2020 à 13 h 15 min #

Radio st roch bonjour a tous

Après le changement d’heure..et quelques jours de repos sans internet, je reviens aux nouvelles.

Tt va bien chez nous, on se booste, j’ai du faire la semaine dernière un marathon dans mon jardin en plusieurs jours a dégagé tt ce qui avait poussé pendant 50 ans. Mais j’ai tout mon temps pour récupérer.

Tous les soirs, on joue de la trompette africaine sur le balcon accompagné des sons de cloches de mes petits voisins car leur maman est infirmière.

Garder le moral a la maison, moi je n’aurais jamais été aussi longtemps avec jo..du coup je ne suis pas seule!

Gros bisous caro


Françoise Montessuit le 30 mars, 2020 à 13 h 07 min #

Anagramme de SOIGNEUR ?


BIDOT Maïté le 30 mars, 2020 à 12 h 56 min #

pourquoi ne pas demander à Pierre un samedi de l’aventure l’an prochain, il associe si bien le réel et la fiction.
Ce sera sûrement le meilleur samedi, où voyagerons-nous ?


Nadine le 30 mars, 2020 à 12 h 53 min #

Coucou, ce matin je suis tomber dans les pommes…compote ,pomme aux fours ,tarte aux pommes el là je m’ attaque à la pâte , au secours Marie !! Voilà bien longtemps que je n’ avais pas malaxé, pétri, roulé boulé , re pétri.. patouillé ,chatouillé ,façonné, ma pâte du bout des doigts et encore sans répit .oh là là je m’ égare ..demain je recommence pâte à pain.


Jean le 30 mars, 2020 à 11 h 29 min #

Israël suite
Pas si sûr que le ‘’maitre de cérémonie’’ sache autant captiver l’auditoire que l’imagine Pierre … Mais par contre je ne doute pas du talent des cuisinières, elles ont déjà maintes fois fait leurs preuves quelque soit le pays présenté.
Le compte y est presque pour les lieux visités, il y manque juste le désert du Néguev, Massada, Jericho, le lac de Tibériade (lieu qui devrait aussi être ‘’familier’’ à Pierre…)
Je me régale en tous cas de ces compte-rendus fictifs.


alice vaillant le 30 mars, 2020 à 10 h 54 min #

Coucou de la campagne. Depuis longtemps, je regardais sur le site avec la loupe : les randonnées ect mais pour les commentaires çà devenait fastidieux donc pour certains je survolais… Aussi je me suis permise de téléphoner à Jean pour l’astuce ; il faut appuyer sur les touches du clavier “ctrl et ++”. J’ai déjà oublié mes longues années d’employée de bureau. D’ailleurs, vu le temps, il va falloir que je
continue la comptabilité des Amis de vouilloux. Belle journée à tous. Alice


Danièle M le 30 mars, 2020 à 10 h 41 min #

BRAVO !!!!
Mon émoticône a disparu…. oups


Danièle M le 30 mars, 2020 à 10 h 40 min #

à Pierre, quel grand talent de narrateur…
J’ai vraiment eu l’impression d’avoir participé à ce Samedi de l’Aventure ! Rêve ou réalité ?!


pierre Patin le 30 mars, 2020 à 10 h 16 min #

Israël, suite…
Nous voici à l’église de nativité à Béthleem, les kibboutz, la mer morte, Nazareth. Tiens un couple arrive avec 40 mn de retard, le restaurant devait être plein…
Avec tous ces lieux “familiers” et entendus quand j’avais 10 ans je me vois au cours de catéchisme, c’est bizarre.
1H40 que ça dure, le public est toujours aussi captivé, notre maître de cérémonie a de la bouteille, il est expert pour captiver les assemblées.
Ah, c’est déjà terminé, c’était sympa et intéressant de visiter ce berceau des religions. N’oublions pas quand même ce que vivent les Palestiniens.
Ouh la la, pas si facile d’oser se servir le premier.. en attendant on claque 2 bises à l’une, 2 à l’autre, agréable son parfum. Et demain, où allons nous randonner? La météo n’est pas clémente, et si on allait à… ou là..Tout en beauté notre H T. joli décolleté, Gilou l’avait aussi remarqué. Tiens, une que l’on ne verra pas en rando demain, elle est à Grenoble pour faire de la moto.
Le temps passe et si je mangeais, ah il reste qu’une dernière olive, je ne vais comme même pas la prendre. Le houmouss et le couscous étaient excellents, me dit-on, je ne doute pas des dons de nos cuisinières. La prochaine fois, j’arriverai 20 mn avant et je goûterai.
Toujours très agréable ces soirées à pouvoir s’imaginer dans des lieux que l’on ne visitera jamais et à le partager avec nos “amies”.
Encore un petit moment de bonheur.


Poster un Commentaire
Nom:
E-mail:
Site Web:
Commentaire: